Nouvelles de l’Écho d’Acadie

L’Écho d’Acadie a obtenu son ISSN, qui est un code généralement porté par les publications périodiques. Il permet entre autre de les identifier de façon unique et d’obtenir un code à barres. Vous allez donc voir le code 2369-680X sur nos prochains numéros.

En parlant de numéros, l’écriture de celui de décembre avance. Sa sortie est prévue pour le samedi, 21 novembre. Il y aura plus d’entrevues, plus de sujets et probablement de nouvelles collaborations. En plus des sujets annoncés lors du premier numéros, soit les prochaines élections municipales au Nouveau-Brunswick, la sortie du prochain film Star Wars et l’avenir des infrastructures au Canada, il y aura aussi des entrevues d’artistes acadiens de l’heure, des critiques littéraires et de films, une entrevue avec le fondateur d’un club de modélisme LEGO, les découvertes archéologiques récentes en Acadie, la carrière de Yolande Poirier (Madame Yvonne), et beaucoup d’autres!

Vous pouvez toujours consulter le premier numéro gratuite de L’Écho d’Acadie (suivre le lien).

N’hésitez pas à faire part de L’Écho d’Acadie à vos contacts, de proposer des articles ou des photos ou encore d’y annoncer.

Vous pouvez toujours nous contacter sur notre page Facebook (https://www.facebook.com/echodacadie) ou par courriel au echodacadie@gmail.com

Par Patrick de Grasse

Publicités

Nouvelles insolites de la semaine

Prewitt (Nouveau-Mexique), jeudi 22 octobre – Damon Perry, un homme âgé de 23 ans, aurait tué son ami, pensant qu’il se transformait en zombie. Les deux hommes avaient bu beaucoup d’alcool et venaient de regarder plusieurs épisode de la série The Walking Dead, mettant en scène un groupe de survivants dans un monde envahi par des zombies. Damon Perry aurait ensuite essayer de s’en prendre aux autres occupants de l’appartement.

New Boston (Ohio), samedi le 24 octobre – Une vidéo tournée vers 7 heures du soir a été mise en ligne sur YouTube par Thomas S. mais filmée par son fils de 17 ans, Christopher. Le véhicule aurait été suivi de deux hélicoptères militaires, et deux flashs seraient visibles à la fin du film.

Détection d’une civilisation extraterrestre?

Le téléscope spatial américain Kepler,
dont la mission est de découvrir des
planètes extra-solaires (situées à
l’extérieur de notre système solaire) a
détecté quelque chose d’étrange par
rapport à l’étoile KIC 8462852, située
dans la constellation du Cigne, à 1480
années-lumière de la Terre.

Lire la suite dans L’Écho d’Acadie (p. 15)

Un essaim de Dyson. Crédit: utilisateur Vedexent, Wikimedia Commons, CC-BY-2.5
Un essaim de Dyson.
Crédit: utilisateur
Vedexent, Wikimedia
Commons, CC-BY-2.5

Les francophones encore oubliés

Selon le professeur d’histoire Matthew Hayday, de l’Université Guelph, les francophones, incluant les Québécois, sont ignorés de la liste d’événements et de personnages choisis pour commémorer le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, en 2017.

La Presse canadienne a obtenu le programme de l’événement grâce à la loi sur l’accès à l’information. Le professeur l’a étudié et, en entrevue à Radio-Canada, déclare qu’il « [Il y a] très peu de personnages canadiens-français dans cette liste, surtout si on les compare aux personnages des Premières Nations, par exemple. ». Il croit aussi qu’il y a des raisons politiques à ces oublis, comme si « les fonctionnaires de Patrimoine canadien ont eu des directives directes du gouvernement qu’ils ne peuvent pas célébrer certaines choses, y compris les libéraux. ».

Il note par exemple le fait que l’astronaute Marc Garneau, le premier canadien à aller dans l’espace, et membre du parti Libéral, est ignoré alors que l’astronaute Chris Hatfield figure dans la liste des personnes commémorées.

Matthew Hayday suppose que certains événements liés au francophones ne sont pas commémorés pour leur aspect conflictuels mais que le gouvernement aurait tout de même pu rappeler des événements vu d’un bon œil de nos jours, tel que le programme Chances égales pour tous au Nouveau-Brunswick ou la fondation d’Hydro-Québec.

Ce n’est pas la première fois qu’une commémoration officielle soit faite sans égard aux francophones ou à leur sensibilités. En 2009, lors du 250e anniversaire de la bataille des plaines d’Abraham, le programme officiel avait suscité une vive polémique à Québec.

Par Patrick de Grasse, d’après Radio-Canada

Dominic Le Blanc, futur ministre?

L’Acadien Dominic Leblanc héritera-t-il de l’un des
principaux ministères? Il est le député ayant le plus
d’expérience politique. Dominic Le Blanc a entre autres
été conseiller principal de l’ancien premier ministre Jean
Chrétien, et leader du gouvernement à la Chambre des
communes. La nomination du conseil des ministres aura
lieu le 4 novembre prochain.

Par Patrick de Grasse

Dominic Le Blanc. Crédit: Radey Barrack, Wikimedia Commons, CC BY 2.0
Dominic Le Blanc.
Crédit: Radey Barrack,
Wikimedia Commons,
CC BY 2.0

Le bateau du capitaine Saint-Simon retrouvé?

Le bateau du capitaine Saint-Simon aurait été retrouvé. Onil Comeau et son équipe de plongeurs la recherchaient depuis 2007. Un organisme et un musée on même été créés dans l’attente de la découverte. Un permis de fouilles archéologique doit toutefois être émis afin de permettre la remontée de l’épave, qui devra ensuite être analysée par le professeur André Robichaud du laboratoire de dendrochronologie de l’Université Mount Allison. Onil Comeau soutient déjà que le bateau correspond pour l’époque. L’histoire du capitaine Antoine Charles-Denys de St-Simon, dit capitaine Saint-Simon, est très importante pour les gens de Saint-Simon, et même des villes et villages des environs, plusieurs familles faisant remonter leurs ancêtres à des membres de son équipage. Plus de détails à venir dans le prochain numéro de L’Écho d’Acadie.

Par Patrick de Grasse

Vue aérienne de Saint-Simon et du fond de la baie éponyme. Crédit: Patrick de Grasse.
Vue aérienne de Saint-Simon et du fond de la baie éponyme. Crédit: Patrick de Grasse.