La clé du pouvoir dans l’Atlantique?

Nous annoncions la semaine dernière que, selon les sondages, les résultats de l’élection fédérale risquaient d’être très serrés et que la partie risquait de se jouer plutôt au Québec. Et bien, il semble que les chefs considèrent que l’Atlantique en vaille la chandelle.

En effet, Thomas Mulcair, chef du NPD, a visité Dartmouth jeudi et sera suivi par Justin Trudeau du Parti libéral et Steven Harper du Parti conservateur dans leur visite du Nouveau-Brunswick vendredi et samedi. L’ancien chef libéral, Jean Chrétien, se rendra même à l’Île-du-Prince-Édouard.

C’est donc dire que, comme à chaque élection, les provinces de l’Atlantique risquent de donner le ton à la campagne mais qu’en plus, les chefs de parti se doutent que leur faible marge de manœuvre les obligent à se préoccuper davantage de la région.

Patrick de Grasse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s