L’Écho d’Acadie doit cesser sa publication

Vous avez bien lu. Les numéros précédents sont désormais gratuits et les articles terminés pour le quatrième numéro seront mis en ligne dans les jours suivants. Les abonnés seront remboursés pour les numéros manquants.

L’Écho d’Acadie avait pourtant vu une augmentation de sa popularité dans les deux dernières semaines, passant de 200 lecteurs par mois à 500, et approchant les 500 abonnés Facebook. Deux facteurs expliquent donc cette décision. L’Écho d’Acadie est un magazine publié à peu de frais et n’a besoin que de quelques centaines de dollars de revenus publicitaires par mois pour être rentable. Pourtant, la publicité est une source de revenu de plus en plus rare ces derniers temps, et L’Écho d’Acadie n’est pas la seule publication à en pâtir. La deuxième raison est le manque de participation au magazine. Bien qu’il y eut jusqu’à 5 collaborateurs par numéro, la charge de travail est trop importante pour pouvoir écrire 50 pages de textes de qualité par mois.

L’Écho d’Acadie doit donc cesser sa publication. Ce sera peut-être temporaire. Qui sait ce que l’avenir nous réserve? Un magazine est une nécessité en Acadie. J’encourage d’ailleurs nos lecteurs à lire le blogue Astheure (http://astheure.com/).

J’aimerais finalement remercier, pour leur soutien, Phil Comeau, Édith Butler, Joey Robin Haché, Sylvain Paulin, Laura Dalrymple Basset, Nicolas Saavedra-Renaud, Acadie Web Radio, la Fédération acadienne du Québec, ma famille et mes amis.

Un gros merci aussi à nos lecteurs, sans qui ce magazine aurait été impossible.

« Il y a longtemps que je t’aime, jamais je ne t’oublierai »

Cordialement,

Patrick de Grasse, éditeur et rédacteur en chef

Il est toujours temps d’annoncer dans l’Écho d’Acadie

Il est toujours temps d’annoncer votre entreprise, votre organisme ou votre événement dans le prochain numéro de l’Écho d’Acadie!

L’Écho d’Acadie c’est:

*450 abonnés Facebook
*Plus de 120 visiteurs sur le site web par semaine, dans 9 pays différents (80% au Canada, la plupart dans les Maritimes)
*300 lecteurs mensuels

Rejoignez des annonceurs ayant fait confiance à nos services, tel que Marquis Énergie et Acadie Web Radio.

La date de tombée est le 31 janvier prochain. Des tarifs avantageux sont disponibles.

Prochain numéro de l’Écho d’Acadie

Noël approche à grand pas mais l’équipe de l’Écho d’Acadie ne chôme pas! Le prochain numéro sera autant rempli d’articles et d’entrevues, sur des sujets variés. Nous préparons ainsi des dossiers sur la fête de Noël en Acadie et dans le monde, sur les procès marquants de l’actualité, sur l’astronomie, sur la dernière saison de F1, sur l’élection à Terre-Neuve-et-Labrador, et plus encore!

Ce numéro sera disponible dès le 19 décembre. Il est toujours temps de nous envoyer vos articles, de nous envoyer du courrier ou d’y placer une annonce. Pour ce faire, contactez-nous à l’adresse suivante: echodacadie@gmail.com

Vous pouvez toujours consulter gratuitement le numéro de novembre à l’adresse suivante: http://www.joomag.com/en/newsstand/%C3%89cho-dacadie-d%C3%A9cembre-2015/0280826001445702425?ref=ib

 

Collaborateurs recherchés

L’Écho d’Acadie recherche un journaliste (professionnel ou non) pour écrire des articles! Nous recherchons des articles, et aussi des billets, sur l’actualité locale, nationale et internationale, sur les sports, sur les nouveautés littéraires et sur les jeux vidéos. Nous acceptons aussi les photos, les bandes-dessinées, les caricatures, les poèmes et les nouvelles littéraires. Faites-nous part de vos offres! Vous pouvez nous rejoindre à l’adresse suivante: echodacadie@gmail.com

Patrick de Grasse, éditeur et rédacteur en chef

Le deuxième numéro de l’Écho d’Acadie sera publié le 21 novembre

L’écriture du deuxième numéro avance rondement et il sera publié le 21 novembre prochain tel que prévu. Voici un aperçu de la page couverture (en bas). L’actualité étant toujours en mouvement, nous ne pouvons toutefois pas savoir ce que l’avenir nous réserve! D’ailleurs, compte tenu du nombre de contributeurs encore assez faible, certains sujets d’actualité tels que la crise à la SAANB n’ont pas été traité sur ce site mais, ne vous en faites pas, ils le seront dans le magazine. Ce numéro comportera environ 50 pages de contenu.

Il est encore temps de nous fournir des photos, des vidéos ou des articles! Nous sommes tout particulièrement à la recherche de critiques de jeux vidéo et de films ainsi que d’articles sur les nouvelles locales en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Il est aussi encore temps d’annoncer. Nos tarifs commencent à 5$ pour une publicité de type  »carte d’affaire ». Contactez-nous au echodacadie@gmail.com pour plus de détails.

Quant à la popularité du magazine, elle double à chaque semaine. Il est lu surtout au Canada mais aussi au Mexique, aux États-Unis et en France. Au Canada, 60% des lecteurs sont dans les Maritimes, 30% sont au Québec et 10% en Ontario.

Merci de faire de l’Écho d’Acadie un succès grandissant!

Couverture numéro 2

Le premier numéro vu 100 fois!

Le site officiel de l’Écho d’Acadie compte jusqu’à maintenant 300 visites en seulement un mois. Le nombre d’abonnés de la page Facebook a triplé dans la dernière semaine. Le premier numéro du magazine a déjà été vu plus de 100 fois depuis sa publication le 24 octobre dernier. L’objectif pour le deuxième numéro: avoir au moins 1000 vues.

Vous pouvez toujours consulter gratuitement le premier numéro de L’Écho d’Acadie (suivre le lien). Vous pouvez aussi désormais le télécharger en format PDF en cliquant sur le bouton à gauche de l’écran.

Vous désirez publier un article dans l’Écho d’Acadie?

Vous désirez publier un article dans l’Écho d’Acadie? Ce mois-ci, nous sommes à la recherche d’un critique de cinéma pour le film Peanuts ainsi que des critiques pour les jeux vidéo Call of Duty: Black Ops III, Rise of the Tomb Raider et Star Wars Battlefront. Nous sommes aussi à la recherche de chroniqueurs pour la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.