Les libéraux remportent un gouvernement majoritaire à Terre-Neuve-et-Labrador

Le Parti libéral dirigé par Dwight Ball a fait élire 31 députés dans l’élection générale tenue le lundi, 30 novembre. Les Progressistes-Conservateurs de Paul Davis, le premier ministre sortant, n’ont fait élire que 7 députés. Les Néo-Démocrates d’Earle McCurdy ont obtenu deux sièges mais leur chef n’est pas élu.

Plus de détails à venir dans la prochaine édition de l’Écho d’Acadie.

Par Patrick de Grasse

Publicités

Assermentation du nouveau gouvernement fédéral

Le premier ministre Justin Trudeau a officiellement été assermenté le 4 novembre dernier. Il devient ainsi le vingt-troisième premier ministre de l’histoire canadienne. Jean Chrétien et John Turner, deux anciens premiers ministres, étaient présents à la cérémonie.

Les ministres du nouveau gouvernement ont aussi été assermentés. Tel que promis, le conseil des ministres est paritaire, comptant 15 hommes et 15 femmes. Il compte aussi 9 ministres de moins que le cabinet de Steven Harper.

Il y a au moins un ministre par province. Au Nouveau-Brunswick, l’Acadien Dominic Le Blanc hérite du poste de leader du gouvernement à la Chambre des communes. À noter que c’est un Inuit, Hunter Tootoo, qui devient  ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, un poste longtemps occupé par des députés des provinces de l’Atlantique.

Dominic Le Blanc a annoncé que la reprise des travaux parlementaires aura lieu le 3 décembre prochain. Le premier ministre Trudeau doit prononcer un discours du Trône le lendemain, 4 décembre.

Par Patrick de Grasse

Début officieux de la campagne électorale à Terre-Neuve-et-Labrador

Le Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador a déjà commencé sa campagne. Le slogan du parti est « A stronger tomorrow », soit « Des lendemains plus forts ». Le chef du parti,  Dwight Ball, a affirmé devant des militants qu’il fallait chasser les conservateurs.

Les trois partis provinciaux ont déjà commencé à installer leur pancartes électorales. Le premier ministre, le conservateur Paul Davis, a prononcé deux discours en octobre afin de promouvoir sa réélection. Plusieurs débats ont en fait eu lieu depuis juin entre Dwight Ball, Paul David et Earle McCurdy du NPD. Un autre débat a lieu ce soir, 2 novembre, et diffusé sur les ondes de CBC.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Paul Davis, n’a pas encore officiellement déclenché le processus électoral. Selon la loi sur le sélections à date fixe, celle-ci devait avoir lieu le 13 octobre dernier mais, à la suite d’une vote à la Chambre d’assemblée, a été reportée au 30 novembre afin de ne pas avoir lieu en même temps que l’élection fédérale.

Le sujet sera suivi dans les prochains numéros de L’Écho d’Acadie.

Par Patrick de Grasse

Mike Allen candidat?

Mike Allen, ancien député de Tobique-Mactaquac à la Chambre des Communes, pourrait devenir chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick. Il a confirmé au réseau CBC que des partisans l’ont approchés pour lui demander s’il pensait devenir chef. Il leur aurait répondu qu’il devait encore y réfléchir.

Mike Allen ne s’était pas représenté lors de la dernière élection provinciale. Le poste de chef du parti est laissé vacant depuis la démission de David Alward en 2014. Il est occupé dans l’intérim par Bruce Fitch.

Par Patrick de Grasse

Dominic Le Blanc, futur ministre?

L’Acadien Dominic Leblanc héritera-t-il de l’un des
principaux ministères? Il est le député ayant le plus
d’expérience politique. Dominic Le Blanc a entre autres
été conseiller principal de l’ancien premier ministre Jean
Chrétien, et leader du gouvernement à la Chambre des
communes. La nomination du conseil des ministres aura
lieu le 4 novembre prochain.

Par Patrick de Grasse

Dominic Le Blanc. Crédit: Radey Barrack, Wikimedia Commons, CC BY 2.0
Dominic Le Blanc.
Crédit: Radey Barrack,
Wikimedia Commons,
CC BY 2.0

Le prochain gouvernement fédéral sera libéral et majoritaire

C’est confirmé, Justin Trudeau devient le prochain premier ministre du Canada, avec environ 180 députés. La lutte reste toutefois très serrée à l’heure actuelle dans certaines circonscriptions. Le Parti libéral est toutefois loin devant le Parti conservateur de Stephen Harper, qui récolte environ 100 circonscriptions.

Le Parti Néo-Démocrate de Thomas Mulcair s’effondre partout au pays, surtout au Québec. Sans s’effondrer, le Parti conservateur perd des circonscription partout au pays, notamment à Toronto, dans la région de Vancouver et dans l’Atlantique. Il double toutefois ses sièges au Québec, passant de 5 à 10 députés potentiels. Le Bloc Québécois de Gilles Duceppe fait plus que doubler son nombre de siège au Québec, passant de 4 à 10 potentiels.

À l’heure actuelle, Justin Trudeau, Steven Harper et Élizabeth May (du parti vert) sont réélus tandis que Gilles Duceppe et Thomas Mulcair risquent de perdre leur circonscription.

Vers un gouvernement libéral?

À 21:40, heure de l’Est, Radio-Canada a annoncé que, si la tendance se maintient, le prochain gouvernement du Canada sera libéral et Justin Trudeau deviendra ainsi le vingt-troisième premier ministre de son histoire.

Les résultats sont toutefois encore très fragmentaires. À 22:45, heure de l’Atlantique, il y avait 52 circonscriptions où les libéraux étaient élus ou en avance, 14 pour les conservateurs et 4 pour les néo-démocrates. La libérale Rachel Bendayan avait une légère avance sur le chef néo-démocrate Thomas Mulcair dans la circonscription d’Outremont.